-1.7 C
Paris
dimanche 7 mars 2021

Le DRH de demain sera un visionnaire

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené à se transformer en un...

 

 

 

Si hier, le DRH élaborait des plans pour limiter les effets de départs massifs à la retraite, le DRH de demain devra non seulement identifier, recruter, licencier, faire évoluer les salariés… mais également jouer un rôle moteur dans le développement des stratégies de l’entreprise, l’accompagnement du changement et le management de proximité.

 

Un DRH stratège

 

Le DRH devra être plus à l’écoute des salariés pour favoriser la construction de leur parcours professionnel. Seul ou entouré d’une équipe, il anticipera les besoins de l’entreprise en termes de compétences, préparera en amont le départ des seniors et accompagnera le potentiel des collaborateurs pour les fidéliser à l’entreprise. En d’autres termes, il participera davantage au développement des individus. Pour cela, il devra repenser les modèles de développement personnel (e-learning, formations professionnelles, mobilité, mentoring, bilans de compétences…), qu’il adaptera aux besoins des salariés. Le DRH jouera un rôle crucial dans cette (r)évolution. Sans oublier d’impliquer davantage le collaborateur dans la construction de son propre parcours professionnel. Le DRH détiendra donc entre ses mains l’avenir du capital humain et sa stratégie de développement.

 

Répondre aux enjeux de la globalisation 

 

Avec l’internationalisation du marché, le DRH devra davantage intégrer ces différents process dans une dimension internationale. Il devra posséder une meilleure compréhension du système international et ses problématiques pour travailler sur des nouveaux statuts d’une manière globale et non plus sur le seul plan national. Il lui appartiendra de repenser, par exemple, les modèles de rétribution en fonction de cette diversité de statuts, de lois, de cultures…

 

Sophia Amar

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

« Outmatch a vocation à réduire les inégalités dans le recrutement en limitant les biais cognitifs »

Interview d'Alexis Pinto, responsable du développement pour la francophonie, et Maxime Faivre, chef de produit marketing, cofondateurs d’Outmatch.fr. Pourquoi Outmatch ? Lorsque nous avons été confrontés au...

Nouvelle ère RH, R comme Richesses, H comme Hybride !

  POSTURE ETHIQUE, RÔLE DE CATALYSEUR ET D’ACCOMPAGNATEUR. Ça y est, nous y sommes ! Un changement profond tel un tsunami qui bouscule toutes nos habitudes, cette...

2021 : De l’ancrage et de la fermeté pour les RH

  Une nouvelle année dans l’expectative. Tout le monde attend, d’autres « reconfinements » ou pas… la fin de turpitudes économiques ou pas, la fin d’un...

Résultats de l’enquête « Quel futur pour le management de transition? »

Le management de transition devient-il une voie incontournable pour réussir la transformation des entreprises ? Quelle croissance et quelle évolution pour le management de transition...

Lancement du JOBSFERIC LAB en partenariat avec la plateforme MOBITEACH de XPERTEAM !

  MOBITEACH - Médaillé d'or des Brandon Hall Excellence Awards dans la catégorie "Solutions d'animation de formation".       MOBITEACH vient de remporter l'un des très connus Brandon...