28 C
France
samedi 5 décembre 2020

Expérimenter pour être plus performant

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené à se transformer en un...

 

 

 

La révolution digitale dans laquelle évolue les entreprises françaises supposent plus d’agilité. Comme l’a indiqué Klaus Schwab, fondateur et président du Forum économique mondial : « Nous troquons un monde dans lequel le gros mange le petit pour celui où les plus rapides mangent les plus lents ».

En effet, les nouvelles technologies modifient les façons d’agir, de se comporter, d’acheter, de réfléchir mais aussi de travailler.

Or, les règles, les processus, les organisations des structures sont souvent trop nombreuses et complexes pour qu’elles puissent s’adapter aux évolutions auxquelles elles sont confrontées.

Les nombreuses procédures internes à ces entreprises conduisent souvent à une parcellisation des taches, une perte de sens, un manque d’autonomie générant une souffrance au travail y compris des cadres (absentéisme, troubles psychosociaux, burn out …). De même, les différentes règles auxquelles elles sont soumises, et par voie de conséquence leurs salariés, conduisent à un immobilisme des individus. Ils sont dans l’incapacité d’agir et de pallier aux besoins des clients et encore moins à leurs besoins propres.

En analysant le contexte réglementaire auquel sont soumises les entreprises, il est possible de distinguer au moins quatre niveaux de règles :

– les règles internationales et européennes

– les lois et règlements français

– les conventions et accords collectifs

– Les règles unilatérales et processus internes (RH, commerciaux, industriels…) à l’entreprise.

 

 

Le code du travail n’est plus toujours adapté à cette métamorphose. Face à ce constat, l’entreprise a deux options :

– Soit subir cette dernière

– Soit accompagner la transformation de son entreprise.

Vous devez être inscrit pour lire la suite de cet article ou télécharger votre livre blanc thématique !Cliquez ici pour vous créer un compte gratuitement sur Jobsféric.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

RSE : la mode « éthique » mène une politique inclusive des personnes handicapées

Vous devez être inscrit pour lire la suite de cet article ou télécharger votre livre blanc thématique !Cliquez ici pour vous créer un compte...

Le vivre ensemble : respecter l’autre et le bien commun

Interview de Patrick Storhaye, président fondateur de Flexity.       L'émission est sponsorisée par Celaneo Formations qui propose une gamme de formations afin d'accompagner la transition à...

De la Covid-19 au management RH : des modes de management novateurs ou le management d’une mode temporaire?

Depuis l’apparition de ce virus je ne peux m’empêcher de me demander si certaines formes de management ne sont pas aussi toxiques que la...

« Nous devons penser à une nouvelle organisation du travail, intégrant des moments de présentiel et des moments de travail à domicile »

Une interview de Bruno Mettling, fondateur de Topics, conseil en stratégie de transformation. Comment avez-vous accueilli les derniers propos et mesures de l’exécutif ? Les dirigeants d’entreprise...

Travail, économie, entreprise : rien n’est perdu …

Intervention de Laurent Berger (syndicaliste et secrétaire général de la CFDT) et Dominique Meda (philosophe et sociologue) à l'évènement Une époque formidable qui s'est...