4.7 C
Paris
dimanche 16 janvier 2022

Expérimenter pour être plus performant

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alice Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

 

 

 

La révolution digitale dans laquelle évolue les entreprises françaises supposent plus d’agilité. Comme l’a indiqué Klaus Schwab, fondateur et président du Forum économique mondial : « Nous troquons un monde dans lequel le gros mange le petit pour celui où les plus rapides mangent les plus lents ».

En effet, les nouvelles technologies modifient les façons d’agir, de se comporter, d’acheter, de réfléchir mais aussi de travailler.

Or, les règles, les processus, les organisations des structures sont souvent trop nombreuses et complexes pour qu’elles puissent s’adapter aux évolutions auxquelles elles sont confrontées.

Les nombreuses procédures internes à ces entreprises conduisent souvent à une parcellisation des taches, une perte de sens, un manque d’autonomie générant une souffrance au travail y compris des cadres (absentéisme, troubles psychosociaux, burn out …). De même, les différentes règles auxquelles elles sont soumises, et par voie de conséquence leurs salariés, conduisent à un immobilisme des individus. Ils sont dans l’incapacité d’agir et de pallier aux besoins des clients et encore moins à leurs besoins propres.

En analysant le contexte réglementaire auquel sont soumises les entreprises, il est possible de distinguer au moins quatre niveaux de règles :

– les règles internationales et européennes

– les lois et règlements français

– les conventions et accords collectifs

– Les règles unilatérales et processus internes (RH, commerciaux, industriels…) à l’entreprise.

 

 

Le code du travail n’est plus toujours adapté à cette métamorphose. Face à ce constat, l’entreprise a deux options :

– Soit subir cette dernière

– Soit accompagner la transformation de son entreprise.

Vous devez être inscrit pour lire la suite de cet article ou télécharger votre livre blanc thématique !Cliquez ici pour vous créer un compte gratuitement sur Jobsféric.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

Nos meilleurs vœux pour 2022 !

"Dans une monde qui évolue, chacun(e) doit trouver sa juste place. JOBSFERIC vous souhaite d'accueillir le changement dans la sérénité et de vivre dans...

« Avec les collectifs d’indépendants, les DRH bénéficient du meilleur des mondes entre le freelance et l’agence »

Interview de Jean de Rauglaudre, CEO de Collective.work, solution SaaS de gestion de collectifs d’indépendants.   Collective.work, permet aux freelances de se regrouper en collectif et...

La disruption fait que vous arrivez toujours trop tard

Bernard Stiegler parle de Far West technologique qui rend fou. Le philosophe explique pourquoi la disruption technologique nourrit la folie contemporaine.   https://vimeo.com/183850750  

JOBSFERIC LAB // Vers l’évolution du management hybride ? Modalités et pratiques

Atelier : Vers l'évolution du management hybride ? Modalités et pratiques. Avec la crise sanitaire et les confinements successifs, l'entreprise prend un nouveau tournant de...