7.5 C
Paris
dimanche 27 novembre 2022

L’après Charlie : liberté et reconnaissance

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alice Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

 

 

 

 

Tout un chacun a besoin d’être reconnu dans son travail, son intégrité, ses choix, ses rêves. La reconnaissance devient un des leviers de motivation des politiques RH. A quoi bon se donner du mal si on n’est pas reconnu dans son travail, sa différence, sa valeur ajoutée unique ?

Le soulèvement citoyen « Je suis Charlie » montre ce besoin de liberté, de liberté d’expression, de liberté d’être ce que l’on est. Et ce, au quotidien, dans son environnement privé mais également professionnel. L’après Charlie ne peut pas être comme l’avant Charlie au sein même de nos organisations. Lieu collectif, l’entreprise, plus que jamais, doit avoir un rôle citoyen, fédérateur, et promouvoir la solidarité, la civilité et l’acceptation des différences. Revient aux entreprises de valoriser les talents et de respecter l’ensemble des collaborateurs, à des fins de performance collective mais également pour le bien-être de notre société. Plusieurs RRH et DRH prennent la parole.

 

CL.

 

 

 

 

La solidarité, une valeur au cœur de nos entreprises. Par Karen Demaison, RRH d’Enercoop. Lire la tribune.

 

 

 

L’entreprise a un rôle fédérateur à jouer. Par Alain Mauriès, DRH chez Pochet. Lire la tribune.

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

 

 

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

La personnalisation des organisations du travail est le futur de l’entreprise

Tribune de Jérôme Friteau, Directeur des relations humaines et de la transformation de la CNAV. Même si la dynamique est lancée depuis plusieurs années, il...

Digitalisation RH : de l’IA responsable au Métavers

Comment allier la sobriété numérique et le développement des usages pour saisir des opportunités de développement et servir un collectif ? Comment ne pas être...

Tendance formation : aligner les compétences sur la stratégie de l’entreprise dans une logique d’entreprise apprenante

  Quelles sont les différentes dimensions d’une entreprise apprenante ? Comment embarquer les différentes parties prenantes, à savoir les collaborateurs de tous niveaux comme le comex ?...

Webconférence – Innovation RH dans le service public : la Cnav prend la parole

Découvrir les initiatives RH de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (Cnav), première caisse de retraite de France, et des territoires pour contribuer à la...

Tendance marque employeur : nouvelles formes d’engagement, nouveau contrat social

Le phénomène de grande démission outre-atlantique s’importe-t-il bien en France ? Les salariés sont-ils réellement désengagés ? Quel contrat social nouveau résulte des nouveaux modes de...