Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer sa productivité et son employabilité. Les dispositifs de formation ont donc dû s’adapter à ces nouvelles exigences en proposant des modules courts et précis. Les usages nomades, par exemple, ont été pris en compte pour rendre la formation très facilement accessible et correspondre ainsi aux habitudes des Millennials.

Les Responsables Formations de leur côté doivent devenir des facilitateurs d’apprentissage. C’est précisément dans ce cadre que les dernières avancées des neurosciences peuvent encore grandement améliorer l’existant. Entre la création d’une nouvelle expérience apprenant, l’utilisation de nouvelles technologies et le respect des processus cognitifs les pistes de progrès se sont multipliées, avec toujours en ligne de mire d’assurer le succès de la formation et donc son utilité pour l’employé dans sa vie professionnelle.

Les biais cognitifs et les neuromythes sont des éléments qui peuvent freiner l’apprentissage, mais savoir les identifier permet de résoudre en grande partie le problème.

Vous souhaitez connaitre dans le détail ces dernières avancées scientifiques ou identifier ces neuromythes, téléchargez le livre blanc  les Neurosciences au service de l’entreprise apprenante.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here