Vous êtes la 1ère entreprise de votre secteur à recruter directement via TikTok, le réseau social à base de vidéos en format court plébiscité par les jeunes générations et utilisé par plus de 6,5 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France. Pourquoi ce choix ?

Candice Gau : De manière générale, nous sommes toujours en recherche de nouvelles approches pour recruter mieux et nous démarquer sur un marché très concurrentiel. Nous étions déjà très présents, en termes de recrutement, sur les réseaux sociaux, Facebook, instagram, Linkedin et Twitter. Selon notre cible, profils intérimaires ou placement CDI-DDD, qualifiés ou non, fonction et domaine d’activité, nous privilégiions tel ou tel canal. TikTok vient naturellement compléter et renforcer cette stratégie multicanale.

Cette appli nous permet bien sûr de toucher plus spécifiquement une communauté plus jeune, la génération Z. Mais la palette d’âge est plus vaste qu’on ne le pense : sur TikTok, nous avons 19 % de 25-49 ans et 41 % de 16-24 ans, ainsi que les jeunes de moins de 16 ans qui ne sont pas encore notre cible.

Pendant le confinement, l’audience de TikTok a fait un bond de 27 %. Guillaume avait posté pendant cette période une courte vidéo concernant notre recherche d’emploi sur six métiers pénuriques. Elle y a suscité intérêt, curiosité et engagement. Plusieurs agences lui ont emboîté le pas. Au vu de leur succès, nous avons saisi l’opportunité qui s’offrait à nous alors que nous étions déjà en train de préparer notre présence sur TikTok. Au-delà de ce canal de sourcing supplémentaire, TikTok constitue un nouvel outil pour notre notoriété, visibilité et marque employeur. Et nous bénéficions d’une prime au premier entrant en la matière.

Guillaume, vous êtes l’instigateur de cette 1ère vidéo TikTok sur votre agence de Rodez. Quel regard portez-vous sur son impact ?

J’ai été agréablement surpris de son impact : plus de 360 000 vues, 5 500 likes, 300 commentaires – positifs à 98 %. Les personnes sont agréablement surprises de trouver une offre d’emploi sur un tel réseau. Comparativement, la même vidéo sur Linkedin a généré 10 000 vues et 160 likes. Il est certes malaisé de comparer. Mais il est certain que l’algorythme exponentiel de TikTok permet de générer davantage d’engagement. Et c’est un plus indéniable à notre gamme en matière de sourcing : après la publication, nous avons constaté un afflux de candidatures en même temps qu’une affluence inhabituelle en agence. C’était des profils à la fois qualifiés et en dehors de nos radars habituels.

Au-delà de ces résultats chiffrés, vous soulignez l’heureux impact sur l’expérience candidat et collaborateur que vous proposez…

Candice et Guillaume : TikTok présente en effet l’intérêt, outre le canal supplémentaire de sourcing que nous avons évoqué, de faire tomber les barrières entre recruteur et candidat. L’échange est direct, l’accès à l’emploi simplifié. Le process de recrutement devient moins stressant, plus immédiat. Les recruteurs acceptent de se mettre en scène, ils pratiquent l’autodérision propre à TikTok. Cela change le visage du recruteur. Nous sommes sérieux sans nous prendre au sérieux. Cette plateforme est l’endroit idéal pour le démontrer. Notre volonté est de nous montrer tels que nous sommes.

Et en matière d’expérience collaborateur, plus on avance dans notre stratégie TikTok, plus nos collaborateurs veulent faire partie de l’aventure. Nous avons pour l’instant une trentaine de collaborateurs qui ont fait des vidéos. Bien sûr, nous les y avons invité et non pas obligé. Le format TikTok requiert créativité, audace et authenticité. Nous partons sur une base de confiance. Les briefer et les cadrer reviendrait à perdre tout l’esprit de ce réseau social. Notre communauté d’ambassadeurs actifs sont des collaborateurs habitués des réseaux sociaux, principalement des jeunes, mais pas que. Cela crée en outre une bonne cohésion de groupe dans nos agences. Notre objectif est désormais de lancer différents challenges TikTok, notamment un concernant nos collaborateurs en interne. Et de développer notre stratégie dans nos filiales étrangères.

Propos recueillis par Pascale Kroll

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous devez être inscrit pour lire la suite de cet article ou télécharger votre livre blanc thématique !Cliquez ici pour vous créer un compte gratuitement sur Jobsféric.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here