Devinette : quel est le point différenciant entre les projets qui échouent et ceux qui réussissent ? Réponse : l’engagement des collaborateurs, car il a une incidence directe sur l’intelligence collective. Le mesurer permet d’identifier les bons profils à mobiliser et de garantir une meilleure réussite.

Personne ne sait tout. Mais tout le monde sait quelque chose. L’intelligence collective comme mise en commun des compétences, connaissances, créativité, réflexions, etc., crée une forte synergie, source de plus-value et d’innovation. Pour cela, la mobilisation de chacun des talents est cruciale.

Sans engagement des équipes, point d’intelligence collective

« Les projets de veille collaborative sont la grande tendance depuis deux-trois ans, explique Mickaël Réault, CEO de Sindup, plafeforme de veille stratégique. Les entreprises veulent fluidifer et désiloter les expertises métier. Elles misent sur l’agilité pour créer une entreprise vivante. Nous constatons que, pour réussir dans leurs projets, elles doivent absolument s’appuyer sur les profils les plus engagés. » Sindup est parti du principe qu’avant de s’engager dans un projet ou de lancer un nouveau département, il est impératif de mesurer l’engagement des collaborateurs. Cela permet d’identifier les profils de personnes à mobiliser. « D’une part, les entreprises s’offriront une meilleure garantie de réussite, d’autre part elles enverront aux collaborateurs un signal positif quant à la prise en considération des équipes ».

Logiquement, Sindup a amorcé un partenariat avec Mozart Consulting pour évaluer, grâce à l’Indice de Bien-être au Travail (l’IBET©), le potentiel de mobilisation des collaborateurs.

Mesurer le désengagement pour mieux s’appuyer sur les profils les plus engagés

L’engagement constitue l’absence de problèmes. Il est difficile de le mesurer… En revanche, le désengagement génère de la data factuelle. Une mine d’or pour qui vise l’amélioration continue. Concrètement, depuis 10 ans, l’IBET© mesure le désengagement des équipes à partir des données anonymisées du SIRH (arrêts de travail, turnover, etc.). Un score situé entre 0 et 1 indique ainsi aux managers si le niveau est à risque, en vigilance, satisfaisant ou particulièrement positif (mobilisation). La cartographie obtenue permet d’organiser la stratégie de déploiement des outils de veille en s’appuyant en premier lieu sur les profils les plus engagés.

Pour Mickaël Réault, cet outil aide aux succès des projets de veille collaborative. Il est systématiquement proposé dans les projets que Sindup met en place, en complément de son diagnostic relatif à la gestion de veille au sein de l’organisation. L’efficacité s’avère démontrée. Un exemple ? Laval Virtual, spécialisé dans la réalité virtuelle. En misant sur une démarche de veille ultra efficiente, avec des équipes très engagées et impliquées, ils ont pu rapidement s’adapter à la crise sanitaire pour combler leur 400 000 € de pertes, en identifiant l’opportunité de créer un événement digital. « Cela a été un tel succès qu’ils ont depuis signé plusieurs contrats afin de cocréer des événements dans un monde virtuel, explique Mickaël Réault. Cela a été possible car les collaborateurs avaient l’envie d’aider l’entreprise. C’est parce qu’ils sont éveillés, avec un engagement élevé, qu’ils vont pouvoir éviter un danger ou saisir une opportunité. Ils vont ainsi créer de la valeur en se saisissant d’une information issue de leur veille active et de l’environnement de l’entreprise. »

L’engouement actuel pour la transformation managériale se fait-il à marche forcée ou avec enthousiasme dans votre entreprise ? Plus les dirigeants abordent le sujet comme une opportunité et non comme une contrainte, plus la motivation et l’engagement sont tangibles dans les équipes.

Cet engagement et sa mesure, par le biais de l’IBET© notamment, constituent un véritable argument en matière de marque employeur. Cela sera d’autant plus vrai s’il devient un indice incontournable pour toutes les entreprises, permettant ainsi de se différencier dans son secteur. A suivre.

 

Pascal Kroll

 

Vous devez être inscrit pour lire la suite de cet article ou télécharger votre livre blanc thématique !Cliquez ici pour vous créer un compte gratuitement sur Jobsféric.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here