2.6 C
Paris
dimanche 24 janvier 2021

Les 4 piliers de la #QVT !

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené à se transformer en un...

 

Dans l’histoire de la protection des salariés en France dont les débuts remontent au XIXe siècle, la réglementation a favorisé l’amélioration des conditions de travail et la sécurité au travail pour prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles. Puis une accélération a eu lieu au XXe siècle essentiellement à partir des années 90 avec une évolution vers la prévention plus en amont des risques et une approche pluridisciplinaire (ergonomes, préventeurs…).

Si l’utilité de la prévention ne fait aucun doute désormais, les contraintes budgétaires et la croissance des dépenses de santé interrogent souvent les organisations sur le retour sur investissement. À noter que le champ ne doit pas se limiter aux salariés de droit privé mais à l’ensemble des personnels s’inscrivant dans une relation de travail dans tous les types d’organisations : entreprises, associations, ministères, collectivités, organismes publics ou parapublics et toute autre organisation qui emploie du personnel.

Les entreprises sont convaincues aujourd’hui de l’intérêt de travailler sur les piliers de la santé et qualité de vie au travail et pour les plus en pointes avec une préoccupation de santé globale et pas seulement de RPS comme ce fut le cas dans les années 2000.
« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Cette définition est celle du préambule de 1946 à la Constitution de l’organisation mondiale de la santé (OMS). Cette définition de l’OMS n’a pas été modifiée depuis 1946.

Les « risques psychosociaux » (ou RPS) sont des éléments qui portent atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés au sein de leur environnement professionnel.

Vous devez être inscrit pour lire la suite de cet article ou télécharger votre livre blanc thématique !Cliquez ici pour vous créer un compte gratuitement sur Jobsféric.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

2021 : De l’ancrage et de la fermeté pour les RH

  Une nouvelle année dans l’expectative. Tout le monde attend, d’autres « reconfinements » ou pas… la fin de turpitudes économiques ou pas, la fin d’un...

Résultats de l’enquête « Quel futur pour le management de transition? »

Le management de transition devient-il une voie incontournable pour réussir la transformation des entreprises ? Quelle croissance et quelle évolution pour le management de transition...

Lancement du JOBSFERIC LAB en partenariat avec la plateforme MOBITEACH de XPERTEAM !

  MOBITEACH - Médaillé d'or des Brandon Hall Excellence Awards dans la catégorie "Solutions d'animation de formation".       MOBITEACH vient de remporter l'un des très connus Brandon...

« Une marque ne peut vivre sans une identité sonore performante, elle a trop à perdre »

Interview de Michael Boumendil, président et fondateur de Sixième son Vous avez lancé, en partenariat avec Harris Interactive, un baromètre annuel d'évaluation de la performance...

Kellogg France veut stimuler la créativité par un cadre de travail stimulant !

Interview de Rachida Saraka, DRH Kellogg France.   Vous avez annoncé le lancement de votre nouvelle marque employeur en novembre dernier sur le thème « Nourrissons une...