3.8 C
Paris
dimanche 28 novembre 2021

La transformation numérique change l’approche métiers

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alice Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

 

 

 

 

« La transformation numérique touche l’ensemble des métiers, commence Caroline Bloch, directeur développement RH chez Microsoft, lors de la 27e édition du Congrès HR le 3 avril dernier, Les RH, le marketing, la finance et bien évidemment l’informatique, sont impactés. On voit apparaître de nouveaux métiers comme les Data scientists, le Chief Data Officer (responsable de la gestion des donnés de l’entreprise), le Data Protection Officer (responsable de la sécurité et de la conformité des données de l’entreprise) ou encore le Community Manager. Les RH ont à l’heure actuelle des milliards de données à leur disposition. Ils vont avoir besoin de Data Scientists pour les exploiter intelligemment. »

 

 

Progression des nouveaux métiers

 

 

Caroline Bloch a présenté l’étude IDC (*), réalisée en février 2014 pour le compte de Microsoft. Les enseignements sont les suivants : « En France, dans les entreprises de plus de 500 salariés, ce sont déjà 36,6% des effectifs des directions marketing, finance et RH qui disposent de compétences numériques, soit près de 28 000 salariés sur un total de 77 000 salariés au sein de ces départements. Les entreprises prévoient que ce pourcentage passera à plus de 59% dans 5 ans, soit près de 17 300 salariés en plus qui disposeront de compétences numériques. » L’étude souligne également que « 71% des départements marketing, finance et RH pensent que l’explosion des volumes de données impactera les compétences métiers au sein de l’entreprise, dont 42% fortement. L’évolution vers le numérique fera surtout ressortir des besoins d’évolution des compétences internes (formation, adaptabilité, intégration entre les métiers), un recours à des compétences externes et enfin de nouveaux recrutements. » Il est également important de souligner que « 22% des entreprises de plus 500 salariés en France, soit plus de 1 000 entreprises ont déjà mis en place un poste de Data Protection Officer. Elles sont près de 850 (18%) à avoir avancé pour les postes de Chief Data Officer et 660 (14%) pour les Community Managers. Elles seront entre 140 et 240 de plus à avoir mis en place ces 3 types postes d’ici à 24 mois. Il convient également de noter que les Data Scientists viennent en 4ème position en termes de postes déjà en place (12%) mais qu’ils sont les premiers sur les créations de postes à venir (266 créations de postes d’ici à 24 mois). »

 

 

Une nouvelle organisation du travail

 

 

« La volonté de transformation concerne 68% des DRH, 51% des directions marketing et 41% des directions financières, appuie Caroline Bloch, Les directions des ressources humaines sont davantage conscientes de l’impact des changements qui s’opèrent. Microsoft a déjà mis en place un département HR Analytics Nous avons 20 personnes qui sont en charge d’étudier et de faire parler les données, de veiller à leur qualité et d’en assurer la protection. Nous avons également des e-influenceurs, afin de construire ou de défendre la réputation de la marque, et un chief data digital officer qui réfléchit à l’évolution de la relation client. » Une gestion des données et une présence sur Internet optimisée. L’entreprise trouve près de 65% de ses profils sur le Web, grâce notamment aux Community managers. « Plus que jamais l’enjeu est le Talent management et de construire des plans de succession. En matière de formation, nous mettons à disposition notre catalogue et les collaborateurs s’inscrivent seuls en fonction de leurs besoins et sans accord préalable de leur supérieur hiérarchique, explique Caroline Bloch, La transformation numérique nécessite de mettre en place de nouveaux modes de management et des nouvelles formations, Nous tenons à privilégier la flexibilité des collaborateurs. Aussi, ils peuvent travailler de chez eux sans avoir besoin de remplir un formulaire spécifique mais doivent informer de leur disponibilité. Notre organisation du travail repose beaucoup sur la confiance. »

 

 

Christel Lambolez

 

 

 

(*) Méthodologie : Enquête téléphonique réalisée du 6 janvier 2014 ou 24 janvier auprès d’un échantillon représentatif de 225 décideurs métiers issus d’entreprises de plus de 500 salariés basées en France. Les 225 décideurs ont été interrogés selon 3 populations égales de 75 décideurs issus des départements marketing, finance et ressources humaines.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

La disruption fait que vous arrivez toujours trop tard

Bernard Stiegler parle de Far West technologique qui rend fou. Le philosophe explique pourquoi la disruption technologique nourrit la folie contemporaine.   https://vimeo.com/183850750  

JOBSFERIC LAB // Vers l’évolution du management hybride ? Modalités et pratiques

Atelier : Vers l'évolution du management hybride ? Modalités et pratiques. Avec la crise sanitaire et les confinements successifs, l'entreprise prend un nouveau tournant de...

« Bien Naître au Travail, l’histoire de Nelly » : une pièce de théâtre qui lève le tabou du burn-out en entreprise

Le burnout, en constante augmentation, prend une ampleur alarmante. En France, près des deux tiers des salariés (63%) se sentent potentiellement concernés par cet...

JOBSFERIC LAB // Le rôle du responsable formation dans l’organisation apprenante

Atelier : Quel rôle pour le responsable formation dans l’organisation apprenante ? Les responsables formation vont devoir faire évoluer leurs missions en profondeur. L’intitulé de...

#SavetheDate #RRHDAY2021- L’événement (R)évolution RH aura lieu le 3 décembre à Paris – MUTATION DU TRAVAIL ET PROSPECTIVES

  INSCRIPTION CLIQUEZ ICI           INSCRIPTION CLIQUEZ ICI Cette année, les places seront limitées. Nous sommes ravis de vous retrouver pour réfléchir à quels modèles d'organisation nous devons mettre en place...