17.8 C
Paris
lundi 18 octobre 2021

La finalité d’un capitalisme responsable n’est-elle pas avant tout de tirer profit du capital humain ?

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alice Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

La prise de conscience de la responsabilité sociale et sociétale des entreprises est une conséquence positive de l’impact de la transformation numérique.

Pour 70 % des répondants de l’étude réalisée par Deloitte sur les tendances RH pour l’année 2018, figurent les questions sociales et sociétales.

“Cette montée de la prise en compte de l’empreinte sociale n’est pas seulement due au développement d’une conscience collective, c’est également le fruit d’une réflexion rationnelle économique”, affirme Philippe Burger, associé responsable capital humain chez Deloitte.

Ainsi, si de plus en plus d’entreprises déploient des programmes sociaux, les raisons sont multiples : 30 % le font pour développer leur marque employeur, 18 % pour fidéliser leurs salariés et 18 % pour valoriser davantage leur image de marque et d’entreprise.

Un engagement qui fait mouche auprès des collaborateurs et notamment auprès des plus jeunes.

Ainsi, 86 % des Millenials pensent que la réussite d’une entreprise ne se mesure pas seulement par ses indicateurs financiers.

D’ailleurs, 67 % des Millenials répondants sont prêts à rejoindre une entreprise qui s’engage sur les thématiques sociales et sociétales.

Pour Philippe Burger, il est donc essentiel que “les entreprises intègrent ces changements et se transforment en entreprise sociétale. C’est-à-dire une organisation qui se soucie autant de ses résultats financiers que de son empreinte sur son écosystème, qui est exemplaire et qui favorise la coopération”, souligne Philippe Berger.

Une harmonie qui, pour réussir, doit être portée et impulsée par les dirigeants. “Il doit y avoir une réponse collective aux différents enjeux, affirme de son côté Gabriel Bardinet, directeur capital humain chez Deloitte. Pour 35 % des répondants, c’est cette organisation collective qui permettra d’avoir une croissance à deux chiffres.”

Votée le 9 octobre 2018, la Loi PACTE – à travers son article 61 – entérine la création du statut d’entreprise à mission. Au-delà de l’aspect purement juridique, elle admet qu’une entreprise produit un sens qui s’incarne dans une mission et doit se refléter dans une gouvernance cohérente, à la fois en termes de logique d’investissement et de prise de décisions.

Vous devez être inscrit pour lire la suite de cet article ou télécharger votre livre blanc thématique !Cliquez ici pour vous créer un compte gratuitement sur Jobsféric.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

#SavetheDate #RRHDAY2021 revient le 3 décembre à Paris – MUTATION DU TRAVAIL ET PROSPECTIVES

Les inscriptions seront ouvertes la semaine prochaine. Cette année, les places seront limitées. Ne tardez pas à vous inscrire ! Nous sommes ravis de vous retrouver...

« Pour devenir une entreprise apprenante, faisons confiance et misons sur le collaboratif »

Interview de Delphine Meunier, responsable développement ingénierie innovation et qualité chez Formaposte Sud Est. Vous définissez votre entreprise Formaposte Sud-Est comme une entreprise apprenante. En...

Les softskills des collaborateurs se développent et se mesurent grâce au jeu

Interview de Marie-Pierre Dequier, cofondatrice ze.game.   Vous proposez aux entreprises de travailler les softskills de leurs collaborateurs en leur offrant un parcours original par le...

[REPLAY] Situation de l’emploi en Ile-de-France : aides et solutions pour recruter

1 - État des lieux de l’emploi en IDF et des solutions pour les métiers en tension  Retour sur les métiers en tension Le...

Teleperformance généralise le télétravail et double ses effectifs pour répondre aux besoins de ses clients

Interview de Sandrine Wetter, DRH France de Teleperformance   La crise vous a permis de généraliser le télétravail. Pouvez-vous nous expliquer l’organisation que vous avez dû...