13.3 C
Paris
mardi 28 mai 2024
Array

La culture de l’employabilité fait de la formation un nouveau levier d’attractivité !

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alice Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

Interview de Jean-Roch HOULLIER, Head of Operations, Learning & Digital Groupe SAFRAN

 

Pourquoi les directeurs L&D sont aujourd’hui sur le devant de la scène ?

La formation est actuellement sur le devant de la scène. La crise pandémique a montré qu’elle était une nécessité pour développer l’adaptabilité et l’agilité des équipes. Longtemps associée au « cimetière des éléphants », la formation apparaît aujourd’hui comme un élément clé de la stratégie de transformation des organisations, plus largement des entreprises. Elle détient un rôle prégnant dans la reconversion et la montée des compétences des collaborateurs. Les directeurs L&D ont l’oreille attentive des Comités de direction impliqués dans le développement des femmes et hommes des entreprises.

De quelle manière la formation peut-elle contribuer à accompagner les transformations en cours ?

La mission post-Covid des directeurs formation et L&D est de faire muter les modes de délivrance de la formation et de rétablir une continuité pédagogique en toutes circonstances. La formation est devenue un soutien indispensable aux mutations profondes et les directions exigent qu’elle soit mieux connectée aux métiers, leurs évolutions variées et les socles de compétences afférents. L’offre de formation doit être connectée à des compétences définies par les lignes métiers et des emplois repères. C’est là toute l’importance pour les départements formation d’être, plus que jamais, reconnus comme des « business partners » à part entière par toutes les parties prenantes de l’entreprise.

La formation doit également être aujourd’hui employee centric, c’est-à-dire être orientée vers les besoins du collaborateur, de l’apprenant. C’est pour cette raison que de nombreux efforts doivent être fournis pour une appropriation par les départements formation du même langage que l’apprenant et pour travailler sur la didactique du vocabulaire utilisé. Cela permettra de travailler le marketing de la formation et de rendre les apprenants plus captifs et mieux investis dans les parcours d’apprentissage multimodaux.

Le marketing de la formation se déploie à l’heure actuelle avec l’émergence de nouveaux profils et compétences dans les départements formation. Il permet d’une part de valoriser les actions de formation, et, d’autre part, de montrer la proposition de valeur qui aide les salariés à mieux se repérer dans les offres de formation. Mieux informés, ils seront mieux armés pour faire grandir leurs compétences en adéquation avec les besoins de leur entreprise.

Comment de nos jours conserver une longueur d’avance en matière de formation ?

Les entreprises doivent entrer dans des logiques d’organisations apprenantes. « Safran enseigne à Safran » par exemple : les savoirs se transmettent de l’intérieur en impliquant toutes les forces de l’entreprise et dans le principe que chacun sait quelque chose et peut participer à la création et à la transmission des savoirs. A titre d’exemple, au sein de notre « Learning Experience Platform » (LXP), nous hébergeons plus de 7000 contenus digitaux dont deux-tiers sont réalisés en interne avec un réseau de plus de 600 auteurs et autrices. Dans le cadre d’un déploiement de la formation à l’international, il faut être en mesure de proposer tous les modes de délivrance possibles et de façon équitable partout dans le monde dans un souci de passer de « l’asynchrone au synchrone ». Il faut travailler une approche multimodale complète incluant le face-à-face. . La digitalisation de nos métiers permet de soutenir la transformation des métiers. La fonction RH est elle-même en train de muter, de se transformer.

Comment la fonction RH est-elle impliquée dans la montée en compétences des collaborateurs ?

La direction formation est hébergée par la RH. Notre sponsor est le DRH. Aujourd’hui nous avons une DRH clairement engagée sur les sujets de formation et de montée en compétences. On constate un repositionnement de la RH dans l’accompagnement. Grâce à l’installation des usages digitaux, l’accompagnement des collaborateurs est de plus en plus fin, plus personnalisé, plus rapproché. La formation est même devenue un atout séduction pour attirer et fidéliser. On peut dire que la formation est le nouveau levier d’attractivité de la RH. La DRH doit assurer une promesse d’employeur de développement des compétences. On est entré dans une culture de l’employabilité. Dans le cadre de l’organisation apprenante, ce sont toutes les femmes et tous les hommes de l’entreprise qui sont impliqués dans la transmission des savoirs. On travaille les compétences méta-réflexives, les compétences durables que sont les soft skills comme la communication, l’esprit critique ou la collaboration, qui deviennent les piliers de l’organisation apprenante.

La qualité l’emporte maintenant sur la quantité et l’art de la compilation et de la curation devient un atout majeur pour soutenir la transformation continue de l’entreprise en lui permettant de garder un train d’avance.

Le Comex est-il davantage impliqué lui aussi dans la formation ?

La formation entre dans le « purpose », la raison d’être de l’entreprise. Chez Safran, nous avons créé le concept de programmes de formation stratégiques connectés aux ambitions du Groupe et des métiers. Il s’agit de 200 programmes de formation stratégiques reconnectés aux métiers. Ils sont déployés dans le monde en mode mutualisé inter-sociétés. Si votre offre de formation est trop diluée, vous perdez en crédibilité et lisibilité. La mise en oeuvre des programmes de formation stratégiques a été validée par le Comex du Groupe. La formation devient donc un soutien reconnu et avéré à la transformation des entreprises.

Quels sont les piliers de l’organisation apprenante?

Les managers sont les piliers de l’organisation apprenante. Nous avons décidé de les impliquer dorénavant dans le pilotage de leur budget formation afin de leur fournir des moyens d’action supplémentaires pour proposer à leurs collaborateurs de se développer. En impliquant les managers en amont, on les implique aussi en aval. Pour réussir une organisation apprenante, il faut aussi un accès libre aux savoirs, de la coopération et la prise en compte en interne de l’importance de la formation. Afin de soutenir et d’encourager la diffusion des savoirs, nous proposons plusieurs plateformes digitales associées à nos enjeux stratégiques et à l’ensemble de nos métiers.X

 

Propos recueillis par Kristel Lambolez

 

Téléchargez gratuitement le livre blanc 

 

 

  • Le DRH chercheur face aux nouvelles formes d’engagement

  • Le DRH fer de lance de l’organisation apprenante

  • Digitalisation des processus RH : de l’IA responsable au Métavers

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

Réindustrialisation, attractivité et adhésion 

En 2023, le RRHday Loire Valley s’est déroulé à Tours. Propice à l’innovation RH, la Touraine rassemble un écosystème d’entreprises industrielles et de services...

Les défis de la DINUM pour transformer l’Etat

Interview de Cornelia Findeisen, cheffe du département RH de la filière numérique de l’Etat. Pouvez-vous dans un premier temps nous présenter la direction interministérielle du...

Prochain RRHDay le 8 février 2024 – RSE et engagement des collaborateurs

  Nous vous attendons nombreux jeudi 8 février 2024, 9h-13h, à la 6e édition du #RRHDay Paris     Patrick Plein, VP Human Resources chez VINCI Energies International...

#Replay Quels leviers pour attirer les ressources de demain dans les secteurs en tension

Premier #RRHDay en région le 25 mai dernier. Un grand merci à la Smart Base RH pour sa confiance et à notre partenaire historique...

#Replay Transformation des RH pour accompagner les évolutions de l’entreprise – RRHday Loire Valley 2023

Premier #RRHDay en région le 25 mai dernier. Un grand merci à la Smart Base RH pour sa confiance et à notre partenaire historique...