18.4 C
Paris
dimanche 25 juillet 2021

Groupama déploie sa marque employeur sur l’ensemble du territoire

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alikce Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

 

Le poste a été ouvert il y a à peine trois mois et Claire Guillemain d’Échon doit asseoir la marque employeur du groupe Groupama.
Cette organisation groupe, qui couvre une cinquantaine d’entreprises et trois marques commerciales fortes, mise sur l’innovation managériale pour accélérer sa transformation et a besoin d’engager l’ensemble de son réseau et de ses collaborateurs. Le choix de Claire Guillemain d’Échon comme responsable marketing RH et Marque employeur est stratégique. Diplômée de SKEMA Business School (ESC Lille), la nouvelle responsable est directement rattachée à la direction RH. Son parcours professionnel a débuté au sein d’un SSII, chez Atos, comme commerciale. Elle a ensuite fait du marketing opérationnel pour le groupe Groupama pendant 6 mois avant d’être en charge des relations écoles-entreprises au sein de l’Essec, puis, d’occuper le même poste du côté de l’entreprise cette fois, pour le compte du groupe SEB. Avant de regagner le groupe Groupama, Claire Guillemain d’Échon a eu une expérience en matière de « talent acquisition » chez FM logistic.

Claire Guillemain d’Échon a aujourd’hui en charge de développer une identité de marque commune pour toutes les entités du groupe. Le challenge est de taille ! «Je dois trouver l’ADN commun à l’ensemble des filiales du groupe afin d’incarner des valeurs communes et de diffuser à l’extérieur des messages qui nous ressemblent. Nous avons mené l’année dernière une vaste campagne afin de faire connaître nos métiers via le témoignage de nos clients répartis sur l’ensemble du territoire.» Un genre de « Vis ma vie » publicitaire qui a connu un vif succès. «Nous continuons à essaimer cette marque employer et nous avons beaucoup de retours des candidats qui s’identifient à notre culture d’entreprise et comprennent mieux l’ensemble de nos métiers», poursuit-t-elle.

Une approche marketing appliquée aux RH

Une fois séduits, les candidats doivent postuler et le groupe les y incite par différentes actions marketing empruntées au e-commerce. Claire Guillemain d’Échon explique : «Nous faisons du targeting en construisant des « personas » de recrutement, archétypes de différents groupes de métiers, pour étudier les comportements et les motivations des profils Geek, des commerciaux ou encore des spécialistes de fonctions supports. Nous leur adressons ensuite des messages très ciblés en fonction de leurs propres centres d’intérêt. Nous utilisons comme principal outil le téléphone mobile pour envoyer des messages et séduire des candidats passifs.»
De nombreux « jobmeetings » sont également organisés sous forme d’«afterworks» pour rassembler les différents candidats sélectionnés de manière conviviale. «Nous voulons conserver cet esprit mutualiste tout en étant proche du terrain», insiste la responsable. Le groupe compte embaucher 2 000 personnes en 2018 en CDD ou CDI, 600 stagiaires et 800 jeunes en contrat d’alternance, essentiellement pour des métiers de chargés de clientèle, commerciaux, gestionnaires et actuaires.

En interne, le marketing RH fonctionnera sur le même principe avec des offres individualisées de parcours et d’offres RH par rapport aux différentes populations du groupe. Claire Guillemain d’Échon a pour objectif d’étudier les différents scénarii possibles de parcours internes et les points de contact possibles afin de garantir une offre employeur en adéquation avec l’exigence du service voulu pour les clients externes. « Nous entrons dans une ère où la relation à l’employeur change, appuie-t-elle, Nous sommes dans une société où la force de travail devient liquide, basée sur les flux, et les femmes et les hommes représentent la base de notre valeur ajoutée. Nous veillons tous les ans à prendre la température interne et à rectifier si besoin pour que nos collaborateurs aient envie de s’investir et de rester chez nous. Chaque DRH du groupe est responsable de son périmètre mais nous cherchons à harmoniser l’ensemble des pratiques et à renforcer notre sens commun en s’appuyant sur nos 40 000 élus et nos 32 600 salariés. Nous souhaitons qu’ils deviennent les premiers ambassadeurs de la marque et avons mis en place à cet effet une plateforme afin de faciliter les échanges. »

Christel Lambolez

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

La tendance Green IT touche les RH

Faire de la crise une opportunité RH pour accompagner une transition durable. Tribune de Pascal Pezard, co-fondateur et responsable R&D de Sopra HR Lab,...

Autonomie, responsabilisation et confiance permettent une adaptation rapide en période incertaine

Interview de Solène Hébert, DRH d’Harmonie Mutuelle.   Est-ce que la crise sanitaire vous a permis de repenser l’organisation du travail ? L’impression à tirer de cette...

Gestion de crise et recentrage sur l’essentiel !

Interview de Guillaume Rabel-Suquet, DRH au sein du Groupe Manitou. Quelles sont été les conséquences de la crise sanitaire sur l’organisation du travail ? Sans nul...

Team Buiding virtuels veut stimuler l’esprit d’équipe des salariés même en période de télétravail

Interview de Alexis Prat, cofondateur de Boomrang Events. Pourquoi les activités de team building virtuels s’impose comme la grosse tendance 2021 ? A l’heure où le télétravail...

Le management créatif au service de l’agilité !

Interview de Christel Lambolez, fondatrice de JOBSFERIC. La pandémie a montré que le management devait être inventif en bousculant les modèles établis et poussé à...