17.4 C
Paris
mardi 9 août 2022

Gestionnaire des carrières OU des compétences : deux métiers distincts

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alice Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

 

 

 

On parle de gestionnaire « des carrières et des compétences », mais les DRH dissocient souvent les deux domaines, carrières et compétences. S’occuper de la carrière revient à organiser les progressions professionnelles des collaborateurs de l’entreprise, tandis que la gestion de compétences implique notamment de se pencher sur les CV des candidats pour y repérer les aptitudes adéquates.   

Chez Veolia par exemple, la fonction recrutement et mobilité gère le suivi des carrières, tandis que la fonction formation et développement des compétences met en place les solutions adaptées : formation, coaching, mise en situation professionnelle…

 

 

 

Un correspondant RH par service ?

 

 

Ces fonctions de gestion dépendent aussi beaucoup de l’organisation des sociétés. Certaines structures mettent en place des correspondants RH rattachés à un service particulier. « Une entreprise de très grande taille a un responsable RH pour la production, un autre pour la division informatique, un troisième pour le découpage métiers, remarque François Geuze, président du réseau Référence RH. On peut assimiler ces responsables à des gestionnaires de carrières devant être à l’écoute des collaborateurs. »

 

Ces responsables peuvent être également amenés à faire de la gestion des compétences, lorsqu’ils doivent identifier des aptitudes avec les experts métiers ou identifier les filières. Ils sont amenés à travailler sur les notions de « hauts potentiels » et de « capacités relationnelles ». Certains d’entre eux sont des responsables opérationnels qui s’intéressent aux aspects techniques et d’autres, véritablement axés sur les RH, doivent se pencher sur le savoir-être des personnes.

 

Guillaume Serres

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

Recrutement et « effet papillon »

"Les moindres petites choses effectuées impactent le reste du monde environnant". Le message de Taha Mansour, centralien, mentaliste et consultant en soft skills et...

Inscription ouverte au #RRHday 2022

La 5e édition du #RRHDay pour évolution RH aura lieu au siège du MEDEF, Paris 7e. DRH et décideurs confronteront leur point de vue...

RH et hybridation : l’art pour les DRH d’enrichir les synergies et connexions humaines

Tribune de Patrick Plein, VP Human Resources chez VINCI Energies International & Systems   L’hybridation est une véritable tendance de fond et constitue un nouveau défi pour...

«La crise a accéléré la digitalisation et la culture de l’innovation chez Rémy Cointreau»

Interview de Marc-Henri Bernard, DRH de Rémy Cointreau, groupe français de spiritueux Le groupe français de spiritueux a vu son e-commerce exploser. De nouvelles compétences...

Le rôle citoyen de l’entreprise est une évidence

Interview de Sandrine Wetter, DRH de Teleperformance La crise sanitaire a élargi le champ d’intervention de la RH, plus impliquée dans le développement personnel, la...