18.4 C
Paris
dimanche 25 juillet 2021

Former au numérique pour compter sur tous les talents

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alikce Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

La transformation numérique des activités touche aujourd’hui l’ensemble de l’économie. Comme les administrations, les entreprises de tous les secteurs d’activités (Banque, Assurance, Santé, etc.) vont devoir intégrer au sein de leurs équipes des compétences numériques, en complément des compétences métiers déjà présentes.

Les entreprises du secteur numérique (entreprises de services numériques, éditeurs de logiciels et entreprises de conseil en technologie), en tant que prestataires de services, se doivent d’être à la pointe des évolutions technologiques, des modes d’organisation innovants. Elles-mêmes sont également confrontées à une évolution rapide des compétences et à l’émergence de nouveaux métiers (autour de l’émergence de l’intelligence artificielle par exemple) dans un environnement de travail en mouvement constant et avec des nouveaux outils en évolution permanente.

Alors même que le numérique est un vecteur d’innovation dans la plupart des activités de l’économie, et qu’il est créateur d’emploi pour la 8ème année consécutive, le secteur numérique fait face aujourd’hui à des difficultés de recrutement limitant ses perspectives de croissance, affectant au-delà celles de l’ensemble de l’économie.

La transformation numérique est donc à la fois économique, politique, sociétale et culturelle, et les actifs, actuels ou futurs, doivent être capables d’en maîtriser les usages. Pour cela, nous devons répondre à trois défis centraux : la formation, la féminisation et la transformation des métiers.

Tous les acteurs doivent s’engager ensemble au service de la formation – publics et privés, Etat et régions, entreprises et organismes de formation, écoles et universités. Cela englobe à la fois la formation initiale des écoliers, collégiens, lycéens et étudiants – et la formation continue tout au long de la vie. C’est le sens des actions soutenues par Syntec Numérique : création du CAPES Informatique, valorisation de l’enseignement informatique, soutien aux formations à destination des demandeurs d’emploi et aux décrocheurs…

Nous devons également continuer à travailler au service de l’attractivité des métiers du numérique, notamment au sein des établissements scolaires si nous voulons attirer davantage de jeunes, garçons et filles. Les chiffres sont éloquents et la situation en France est particulièrement alarmante si on compare à l’Asie du Sud-Est et le Moyen-Orient : près de 50% de femmes dans les filières informatiques, contre seulement 27% en France. En terminale « S », les filles sont presque aussi nombreuses que les garçons, et pourtant, elles ne sont que 29% des diplômés d’écoles d’ingénieurs. Dans le secteur numérique, les femmes représentent seulement 14,5% des ingénieurs. Syntec Numérique est engagé depuis des années pour la mixité dans le secteur, au travers du programme « Femmes du numérique », de la Fondation « Femmes @ numérique » ou encore du Manifeste pour la Reconversion professionnelle des femmes dans les métiers du numérique lancé en mai 2019.

Enfin, nous devons nous mobiliser pour relever le défi de la transformation des métiers par les technologies du numérique. Tous les secteurs d’activité sont concernés et doivent anticiper de nouveaux besoins en recrutement de profils numériques ; les secteurs qui se transforment font évoluer les compétences de leurs collaborateurs vers les métiers numériques.

De plus en plus souvent, les Français vont être amenés à travailler dans des métiers différents, et à évoluer dans plusieurs secteurs d’activité. Le système de la formation professionnelle a été modernisé avec la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel en donnant de nouveaux droits aux personnes pour leur permettre de choisir leur vie professionnelle tout au long de leur carrière et en renforçant l’investissement des entreprises dans les compétences de leurs salariés : monétisation du CPF, libéralisation de l’Apprentissage…

Nous pensons que la formation est devenue un enjeu de responsabilité sociétale et que les entreprises qui maintiendront leur performance sont celles qui sauront apprendre et former en permanence.

Soumia Malimbaum

 

Pour aller plus loin téléchargez notre livre blanc « Tendances Formation  »

 

 

 

 

 

 

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

La tendance Green IT touche les RH

Faire de la crise une opportunité RH pour accompagner une transition durable. Tribune de Pascal Pezard, co-fondateur et responsable R&D de Sopra HR Lab,...

Autonomie, responsabilisation et confiance permettent une adaptation rapide en période incertaine

Interview de Solène Hébert, DRH d’Harmonie Mutuelle.   Est-ce que la crise sanitaire vous a permis de repenser l’organisation du travail ? L’impression à tirer de cette...

Gestion de crise et recentrage sur l’essentiel !

Interview de Guillaume Rabel-Suquet, DRH au sein du Groupe Manitou. Quelles sont été les conséquences de la crise sanitaire sur l’organisation du travail ? Sans nul...

Team Buiding virtuels veut stimuler l’esprit d’équipe des salariés même en période de télétravail

Interview de Alexis Prat, cofondateur de Boomrang Events. Pourquoi les activités de team building virtuels s’impose comme la grosse tendance 2021 ? A l’heure où le télétravail...

Le management créatif au service de l’agilité !

Interview de Christel Lambolez, fondatrice de JOBSFERIC. La pandémie a montré que le management devait être inventif en bousculant les modèles établis et poussé à...