17.4 C
Paris
mardi 9 août 2022

Capital aventure dans l’Edtech français, accélérateurs vs incubateurs

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alice Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

Tribune de Sally-Ann Moore, Learning Technologies France.

 

L’explosion depuis 2014

Les investissements en Ed Tech ont explosé au cours de l’année pandémique 2020 et ne montrent aucun signe de ralentissement en 2021. Dans son récent rapport sur le financement de l’Ed Tech, Brighteye Ventures a constaté que le capital-risque européen en Ed Tech a dépassé le milliard de dollars au premier semestre de cette année, contre 711 millions de dollars en 2020 – et il est en passe d’atteindre 1,8 milliard de dollars ou plus d’ici la fin de l’année. Ceci représente une croissance de 15x depuis 2014.

La grande majorité des sociétés Ed Tech concernées étaient focalisé sur l’éducation nationale et encore plus spécifiquement le secteur K-12. Ceci grâce à l’échelle du marché et le faite qu’en Europe 95% de l’éducation était présentielle avant la pandémie. Selon Marie-Christine Levet, Co- fondatrice de EduCapital « La crise du Covid19 a démontré́ de manière brutale l’insuffisante digitalisation des systèmes et établissements éducatifs et va pousser ces derniers à repenser leur modèle en profondeur ».

Les investisseurs typiquement recherchent les start-up avec le potentiel de faire 100 millions d’euros de chiffre d’affaires entre 5 et 8 ans.

Actuellement l’investissement Ed Tech en Europe rivalise le USA

(Source :Educapital)

Ed Tech en France

Pour La France, le marché éducation est moins fructueux car il existe d’une part une habitude de recevoir les solutions électroniques gratuitement, et, d’autre part une stricte réglementation. La formation professionnelle représente cependant un énorme potentiel. En juin 2021 le « Top Ten » des start-up en France était beaucoup plus diverse que les autres pays voisins, composée ainsi :

  1. 360 Learning – Plateforme peer-peer, apprentissage collaboratif
  2. Ornikar – Autoécole en ligne
  3. OpenClassrooms – Formation diplômante en ligne
  4. Live Mentor – ou l’école des entrepreneurs
  5. Simundia – coaching professionnel en ligne
  6. PowerZ – jeu vidéo éducatif
  7. Edflex – formation en entreprise, le catalogue le plus complet du marché francophone
  8. O’Clock – le pionnier du télé-présentiel
  9. MentorShow, le Netflix du e-learning (Seed)
  10. Ada Tech School, l’école de code inclusive et IconoClass, l’anti-école de commerce (Seed)

Présents sur le salon Learning Technologies France , 18 et 19 mai 2022

Aussi sur le salon :

CoachHub – d’origine Allemande, 110 $ million de fonds cette année

MySkillCamp – Plateforme « Learning Expérience » 12 $ million

Accélération vs Incubation

En 2020 les sociétés EdTech start-up en France ont connu une croissance moyenne de 63%.

Plusieurs acteurs dans le secteur reconnaissent le besoin actuel d’équilibrer les accélérateurs et les incubateurs. Suite à une telle accélération de 2020 à 2021, il y a grand besoin de nouveaux start-up dans la formation professionnelle et « Workplace learning »

De la maternelle à la formation en entreprise, la France compte 500 entreprises Ed Tech représentant plus de 7000 emplois. Actuellement il y a 380 incubateurs de tous secteurs en France, dont un des plus grands est EdTech France, partenaire du salon Learning Technologies France. Le potentiel de marché Ed Tech public est estimé à 3,3Md€. Un frein important de l’incubation est la perception de difficulté de travailler dans le « GovTech » et avec le secteur public. Dans le rapport « GovTech en France – Perspectives » de Public, 2019

  • 93% des en France pensent que le gouvernement doit faire plis pour travailler avec les start-up
  • 69% start-up interrogées estiment qu’il est plus difficile de travailler avec le secteur public qu’avec le privé

Pour plus d’information et rencontres avec les acteurs de capital venture dans l’Ed Tech venez le jeudi 19 mai 2022 au salon Learning Technologies, pour Keynote et chat show sur le Capital Venture à 11h30-13h00, dans la salle conférence Las Vegas, Halle 3, Portes de Versailles, Paris.

 

 

Vous devez être inscrit pour lire la suite de cet article ou télécharger votre livre blanc thématique !Cliquez ici pour vous créer un compte gratuitement sur Jobsféric.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

Recrutement et « effet papillon »

"Les moindres petites choses effectuées impactent le reste du monde environnant". Le message de Taha Mansour, centralien, mentaliste et consultant en soft skills et...

Inscription ouverte au #RRHday 2022

La 5e édition du #RRHDay pour évolution RH aura lieu au siège du MEDEF, Paris 7e. DRH et décideurs confronteront leur point de vue...

RH et hybridation : l’art pour les DRH d’enrichir les synergies et connexions humaines

Tribune de Patrick Plein, VP Human Resources chez VINCI Energies International & Systems   L’hybridation est une véritable tendance de fond et constitue un nouveau défi pour...

«La crise a accéléré la digitalisation et la culture de l’innovation chez Rémy Cointreau»

Interview de Marc-Henri Bernard, DRH de Rémy Cointreau, groupe français de spiritueux Le groupe français de spiritueux a vu son e-commerce exploser. De nouvelles compétences...

Le rôle citoyen de l’entreprise est une évidence

Interview de Sandrine Wetter, DRH de Teleperformance La crise sanitaire a élargi le champ d’intervention de la RH, plus impliquée dans le développement personnel, la...