18.4 C
Paris
dimanche 25 juillet 2021

Autonomie, responsabilisation et confiance permettent une adaptation rapide en période incertaine

LES PLUS LUS

La spiritualité redonne-t-elle du sens à l’entreprise ?

Du fait religieux à la méditation. Entretien avec Muriel Jaouën.

Les neurosciences au service de l’entreprise apprenante

Les apprenants modernes ont changé : ils n’ont plus le temps de se former. Mais paradoxalement cela devient de plus en plus essentiel pour développer...

«Le DRH doit être le pilote de la transformation en alignant le corps social et l’esprit de la gouvernance»

Interview de Marie-Alikce Portmann, DRH Ayming.   Comment voyez-vous votre métier aujourd’hui et quels conseils donneriez-vous pour amener un collectif vers des objectifs communs?   Le DRH est amené...

Les DRH enclins à faire de l’ingénierie de l’innovation pour agréger les compétences

Comment la fonction RH est-elle amenée aujourd’hui à déployer des écosystèmes digitaux RH? Cela fait un peu plus de 5 ans que la fonction RH...

Interview de Solène Hébert, DRH d’Harmonie Mutuelle.

 

Est-ce que la crise sanitaire vous a permis de repenser l’organisation du travail ?

L’impression à tirer de cette période est encore imprécise, faute de recul, mais, d’ores et déjà, on sait qu’elle a touché à la singularité du salarié. La standardisation de son rôle a volé en éclats, les situations personnelles ont percuté les enjeux professionnels, l’entreprise a été confrontée aux situations  individuelles de ses collaborateurs. Compte tenu de son secteur d’activité, elle porte  une attention supplémentaire aux thématiques de santé au travail, qui du coup ont débordé jusqu’au domicile de chacun.

Globalement, les gens ont répondu aux attentes dans cette phase inédite, faisant preuve d’initiative, d’agilité et d’autonomie. Il faut désormais capitaliser sur cette période, et demain sera certainement différent : autonomie, responsabilisation, confiance. Avec, qui plus est, de grandes avancées en matière de digitalisation du travail de chacun. La réaction de la grande majorité des collaborateurs a été à la hauteur, face à un environnement inconnu et incertain. Notamment vis-à-vis du management, car en France la culture est plus celle du contrôle que de la délégation. Il faut néanmoins renforcer la capacité d’animation du collectif, l’aptitude à créer un collectif de travail avec des équipes œuvrant à distance, ce qui est compliqué culturellement.

Une attention particulière va être portée à la détection des signaux faibles, au regard des modalités du retour progressif sur site après les fêtes. De nombreux accords d’entreprise ont été signés depuis mars sur l’accompagnement pendant la pandémie, l’organisation du travail, les relations entre l’entreprise et le collaborateur, un dialogue social riche qui a beaucoup aidé au maintien d’un climat collectif dynamique.

S’oriente-t-on vers une entreprise à mission ?

Au-delà de la période de la Covid, c’est un sujet de pleine actualité pour Harmonie Mutuelle, qui lance comme projet de devenir une entreprise mutualiste à mission, mêlant des thématiques sociétales à des enjeux business qui se confirment, car le secteur de la protection sociale élargit son champ d’action au capital humain et à la santé au travail. C’est un tournant global, car l’économie en général va prêter une meilleure attention au bien-être des individus.

D’ailleurs, vient d’être créée une direction spécifique autour des transitions relatives aux déterminants de santé et à l’environnement, pour accompagner les organisations clientes dans leur politique de « care » vis-à-vis de leurs équipes, ainsi que l’ensemble des adhérents, sur ces enjeux. Là encore, une tendance résolue, à laquelle personne n’échappera, que les dirigeants soient réellement

Ces marqueurs sociétaux sont aussi évidemment ceux de la transformation interne d’Harmonie Mutuelle. Les statuts de l’entreprise vont être modifiés, pour intégrer ces nouveaux enjeux RSE, et il est prévu un audit extérieur d’évaluation, pour que la validation de la démarche soit appréciée d’une manière neutre et objective.

Comment allez-vous développer les compétences des collaborateurs ?

Le constat de l’année 2020 est assez évolutif : en mars-avril, au début du premier confinement, un regard attentif a certes été porté à l’évolution des effectifs, mais, de toute façon, un comité de recrutement validait déjà les embauches en CDI. Donc la démarche s’est poursuivie en l’état, sans gros changement pratique.

Dans le même sens, la politique interne de formation n’a pas globalement faibli, avec simplement, bien sûr, une accentuation des formations en distanciel, faute de pouvoir être sur le lieu de travail, ou de se réunir ailleurs pour des actions collectives. La base de formation interne est assez nourrie, et les collaborateurs en ont profité. Le mouvement s’est accéléré, avec notamment le développement de contenus spécifiques. L’apprentissage entre pairs a souffert de la crise sanitaire, faute de pouvoir se retrouver en ce sens

Une réflexion est menée en ce sens dans l’entreprise pour allouer un temps annuel disponible, pour chaque salarié, pour développer ses compétences ou pour des actions solidaires, notamment. A noter que les formations en alternance ont même été accélérées après le premier confinement, Harmonie Mutuelle souhaitant accompagner les jeunes, particulièrement touchés par la crise.

Propos recueillis par Jean-Michel Garrigues

 

Extrait du numéro spécial « Le DRH réaliste et visionnaire » à télécharger en cliquant sur lien et couverture ci-dessous

 

 

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

La tendance Green IT touche les RH

Faire de la crise une opportunité RH pour accompagner une transition durable. Tribune de Pascal Pezard, co-fondateur et responsable R&D de Sopra HR Lab,...

Autonomie, responsabilisation et confiance permettent une adaptation rapide en période incertaine

Interview de Solène Hébert, DRH d’Harmonie Mutuelle.   Est-ce que la crise sanitaire vous a permis de repenser l’organisation du travail ? L’impression à tirer de cette...

Gestion de crise et recentrage sur l’essentiel !

Interview de Guillaume Rabel-Suquet, DRH au sein du Groupe Manitou. Quelles sont été les conséquences de la crise sanitaire sur l’organisation du travail ? Sans nul...

Team Buiding virtuels veut stimuler l’esprit d’équipe des salariés même en période de télétravail

Interview de Alexis Prat, cofondateur de Boomrang Events. Pourquoi les activités de team building virtuels s’impose comme la grosse tendance 2021 ? A l’heure où le télétravail...

Le management créatif au service de l’agilité !

Interview de Christel Lambolez, fondatrice de JOBSFERIC. La pandémie a montré que le management devait être inventif en bousculant les modèles établis et poussé à...