Peas&Love est une jeune pousse qui propose la location de parcelles de potagers entretenues par des community farmers. Les riverains deviennent ainsi des « urban farmers » qui partagent une ferme potagère en plein cœur de la ville. Implantées sur le toit-terrasse de l’hôtel Yooma (15ème arrondissement de Paris), les 250 parcelles cultivées par la start-up ont déjà été louées par les Urban farmers dès l’ouverture du potager le 1er mai dernier.

Destinée tout d’abord aux particuliers, la start-up « Peas&Love » a décidé d’offrir ses services aux entreprises pour créer des communautés de salariés autour de valeurs communes porteuses de sens. La ferme urbaine propose des ateliers pédagogiques et des applications mobiles pour décider des plantations et organiser la gestion des parcelles. Cette idée de prime abord saugrenue a pourtant convaincu Sylvain Hasse, directeur exécutif corporate services au sein du groupe BNP Paribas Estate.
Lors d’une conférence, intitulée « Le binôme directeur immobilier et DRH, les clés de voûte pour réinventer l’entreprise, ses espaces et modes de travail » et organisée par Nextdoor le 14 juin dernier, les débats ont porté sur l’implication du DRH et du directeur immobilier pour porter le changement de l’entreprise, l’un concentré sur les nouvelles méthodes de travail, l’autre facilitateur pour décloisonner les services et ouvrir à davantage de travail collaboratif et de partage. L’écosystème de l’entreprise doit s’enrichir pour un mieux vivre ensemble et une meilleure rentabilité des espaces. Un véritable projet d’équipe pour changer les cultures internes vers plus de souplesse, d’agilité et d’équilibre entre les temps de travail collectif et les temps de travail individuel, toujours avec en ligne de mire une meilleure efficacité.

Redonner du sens

La tendance est bien là aujourd’hui : redonner du sens, faciliter le mieux vivre et le mieux travailler ensemble. Jean-Patrick Scheepers, fondateur de Peas&Love explique : « Les salariés ont besoin de retrouver du sens. Nous recevons des curriculum vitae d’un bon nombre d’entre eux, issus souvent des entreprises du CAC 40, qui sont prêts à sacrifier leur salaire pour nous rejoindre. » Sylvain Hasse témoigne : « L’aménagement des locaux constitue un des leviers d’attractivité d’une entreprise et nous en avons fortement conscience. » L’aménagement des terrasses plein ciel au siège de BNP Paris real Estate à Issy-les-Moulineaux permet de créer une communauté de collaborateurs jardiniers et crée un lieu de détente convivial. 26 parcelles potagères leur sont attribuées. « Les RH investissent aujourd’hui le champ de l’immobilier car elles peuvent mesurer le taux de satisfaction des salariés. De nombreuses enquêtes relatives à la qualité de vie au travail fleurissent sur les intranets. Les entreprises se sont emparées des lieux pour améliorer le confort et la rentabilité de leurs salariés. On constate dans les nouveaux projets d’architecture des terrasses et des jardins ! Il faut inspirer, recréer le lien social et donner du sens. Les fonctions RH et immobilières doivent aujourd’hui travailler de concert, en proposant des espaces agréables et des applications mobiles pour favoriser l’esprit communautaire », poursuit Sylvain Hasse.

Supprimer les résistances au changement

Sans aller jusqu’à l’aménagement de fermes urbaines, l’organisation de nouveaux espaces de travail plus flexibles, agréables et adaptés aux nouvelles méthodes de travail plus collaboratives, est indéniablement un atout majeur dans l’accompagnement au changement. Jean-Michel Gras, secrétaire général publicité au sein du groupe TF1 commente : « Quand Gilles Pélissson est arrivé à la tête du groupe TF1, il a mis en place un vaste programme de transformation. Les métiers de la presse évoluent fortement et il fallait créer un environnement dynamique pour innover face à la concurrence médiatique de plus en plus intense. Nous avons choisi le levier Nextdoor pour repenser nos espaces de travail et avons réorganisé pour l’instant 10 000 m2 sur 30 000 m2. Très réticents au changement au départ, les salariés ont finalement admis que l’idée était judicieuse et on constate des frustrations parmi ceux qui n’ont pas encore pu profiter du changement de leur espace de travail

Philippe Morel, président de Nextdoor, commente : « Il arrive que certaines entreprises décident d’envoyer des équipes de travail dans nos locaux pour les déconnecter de leur quotidien et les aider à trouver de l’inspiration. Les équipes RH et immobilières acceptent généralement qu’elles vivent une autre expérience dans un environnement dans lequel les bureaux ne sont pas attribués et qui dispose d’espaces de détente et de mini salles de réunion, etc. »

Jean-Michel Gras conclut : « Il est évident que nous avons pensé l’évolution des espaces de travail en vu de l’évolution de nos métiers et des nouvelles façons de travailler. L’entreprise doit accélérer sa transformation et cela passe par la formation, l’évolution du management mais également par une adaptation des espaces aux nouvelles façons de faire et de travailler. »

 

Christel Lambolez

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here