Ressources humaines

Travail et jeu ne sont pas antinomiques !

Par Matthis Pierotti, CEO & Co-Founder d’Origamix.
Matthis Pierotti : "Platon affirmait qu’ «on peut en savoir plus sur quelqu’un en une seule heure de jeu qu’en une année de conversation»".


Réconcilier le jeu et le travail : une joyeuse utopie enfantine ?

Non. C’est une piste d’innovation pour le marché du travail de demain. L’idée d’opérer cette délicate réconciliation, ce saut vers l’avenir, part d’une conviction profonde : le marché de l’emploi a besoin d’un nouveau souffle.
Platon affirmait qu’ «on peut en savoir plus sur quelqu’un en une seule heure de jeu qu’en une année de conversation». Cette citation, bien qu’issue des réflexions d’un des plus grands penseurs de l’Antiquité, fera certainement sourire une partie du lectorat.
Pourtant, le jeu est une véritable alternative face aux crispations du marché du travail. Le jeu est un outil sérieux, légitime dans l’univers professionnel. Il apporte une véritable valeur ajoutée tant dans le domaine de la formation que dans le recrutement ou la culture d’entreprise et la marque employeur. Le jeu est scientifique, il doit être utilisé de façon méthodique et contrôlée pour être efficace. En somme, le jeu a toute sa place dans le monde de l’entreprise.


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.