Ressources humaines

Quand l'IA scrute le potentiel des candidats et salariés

Entretien avec Saad Zniber, cofondateur de Yatedo.
"L'IA peut justement étudier l'évolution de plusieurs centaines de profils pour savoir quels sont les plus à même d'occuper la fonction en question."
Likez JOBSFERIC sur Facebook

A l'avenir, quelle place occupera l'IA dans les recrutements ?

 


Elle prendra une place prédominante, surtout dans la partie sourcing des ressources humaines. Les dirigeants gagneraient énormément à obtenir des informations supplémentaires et plus rapidement. Cette partie du travail est répétitive et rébarbative. La valeur ajoutée à éplucher des CV est extrêmement faible. Une machine, en revanche, peut trouver en une fraction de seconde quel profil est cohérent avec le poste à pourvoir parmi 300 ou 400 documents. L'intelligence artificielle sera aussi utilisée dans le déploiement des carrières au sein même des entreprises. Pour des postes managériaux, les grands groupes vont chercher leurs candidats à l'extérieur et laissent de côté les profils de l'entreprise, qui ont pourtant déjà l'expérience du métier. Mais cela revient à identifier qui est susceptible d’évoluer en ce sens. Les recruteurs ont tendance à se dire qu'il est plus facile d'aller chercher à l'extérieur une personne occupant déjà cette fonction. L'IA peut justement étudier l'évolution de plusieurs centaines de profils pour savoir quels sont les plus à même d'occuper la fonction en question. Le directeur n'aura plus qu'à faire son choix à partir d'une sélection.

 

 


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.

Derniers articles pro
Articles les plus lus