Le dirigeant explique comment la performance globale facilite l’exportation des produits. En anticipant les évolutions et la pression constante sur les matières premières et l’énergie, il fait de la performance globale un atout en cherchant des pistes innovantes, notamment en réduisant les coûts des emballages. L’entreprise a mis en place l’économie de fonctionnalité en revenant sur le besoin premier du consommateur qui est de se parfumer. Parfums de France a supprimé le superflu, notamment le verre et l’emballage secondaire.

Le gain est économique, environnemental et social. Toutes les équipes, les fournisseurs et les clients sont impliqués pour développer l’innovation produit et le positionnement marketing.

 

Lire également Vers une économie ouverte des talents

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here