Ressources humaines

«Le partage de salariés peut devenir une porte vers la mobilité»

Entretien avec Gilles Pacouret, fondateur de Masolutionemploi.com.
Likez JOBSFERIC sur Facebook

Le prêt de main-d’œuvre est-il l'avenir du marché du travail ?

 


Complètement ! Rester dans la même entreprise toute sa vie, c'est terminé. Depuis trois ans, nous voyons que les mentalités changent. Je crois au fait qu'un salarié puisse travailler en même temps pour deux ou trois entreprises. C'est ce qu'on explique aux PME qui doivent embaucher et qui ne sont pas certaines de leurs besoins en ressources du fait des variations de leur activité. Nous le voyons dans le cas des fonctions support et des ingénieurs de qualité, qui travaillent sur des périmètres mal définis au commencement d’un projet. En fonction du volume d’affaires et de l’activité, ils ne nécessitent pas toujours d’un poste à plein temps. Le partage peut alors devenir une solution. Cela peut prendre la forme d'un temps partiel traditionnel : trois jours chez un employeur, deux jours chez un autre.

 

 

Votre start-up s'est spécialisée dès son lancement en 2014 sur le prêt de main-d’œuvre. Qu'est-ce qui vous différencie du marché actuel ?


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.

Derniers articles pro
Articles les plus lus