Ressources humaines

L'immersion en start-up: un mode d'apprentissage décalé et innovant

Entretien avec Adrien Debbah, directeur commercial et marketing chez OSCARh.
Likez JOBSFERIC sur Facebook

OSCARh facilite la mobilité temporaire des talents entre grands groupes et start-up. Un moyen pour les entreprises de développer la créativité de leurs salariés et de leur permettre d'être rompus aux méthodes agiles et d'innovation pour mieux faire face aux tranformations digitales en cours.

 

Le prêt de salariés entre entreprises va-t-il se développer à l'avenir selon vous ?

 


Oui, de même que la multiplication des expériences au sein d'entreprises autres que la sienne, que ce soit impulsé par des organisations qui ont compris que c'était un levier d'innovation ou que ce soit de la volonté mêmes des salariés. Ils vont de plus en plus vouloir multiplier leur expérience au cœur d'autres structures et être plus flexibles.

 

 

OSCARh travaille sur une forme de « prêt de salariés » un peu spécifique. En quoi consiste votre offre plus précisément ?

 


Nous proposons aux salariés de grandes entreprises de s'immerger au sein d'une start-up afin de découvrir un nouvel environnement de travail et en fonction d'objectifs définis par leur entreprise d'origine. Les organisations nous paient pour chercher la start-up qui correspond aux objectifs fixés au salarié et à ses besoins de montée en compétences. En revanche, les start-up ne sont pas rémunérées. Le salarié est quant à lui détaché sous la forme d'un contrat de formation pour les courtes durées, formule qui est privilégiée, ou sous la forme d'un contrat de prêt de personnel pour les périodes plus longues. C'est l'entreprise qui choisit.


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.

Derniers articles pro
Articles les plus lus