Ressources humaines

Faut-il reconsidérer la notion classique de capital humain ?

Par Jacky Ouziel, fondateur associé de JOBSFERIC SAS.
Likez JOBSFERIC sur Facebook




Depuis plusieurs années, les start-ups qui intéressent de nombreux groupes auxquels elles apportent leurs innovations au sens large, n’ont pas les moyens de s’offrir immédiatement toutes les compétences souhaitées.

 

De plus en plus, elles font appel à des personnes externes qui acceptent de les rejoindre ponctuellement ou périodiquement, et qui sont rémunérées sous forme d’honoraires, de remboursement de frais, d’avantages en nature, en capital etc.

 

En conséquence, le capital humain ne saurait être plus longtemps appréhendé sous sa forme classique, trop stricte de « salariat » et devrait intégrer de plus en plus les travailleurs indépendants, les freelances, les auto-entrepreneurs…

 


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.

Derniers articles pro.
Articles les plus lus